Posted in Portraits

Sabine D’Isanto, Fondatrice de SDI Finances et Boosteuse de Lyon#1 « Les réseaux m’apportent 20% de mon chiffre d’affaires ».

Sabine D’Isanto, Fondatrice de SDI Finances et Boosteuse de Lyon#1 « Les réseaux m’apportent 20% de mon chiffre d’affaires ». Posted on 9 juillet 2019

Sabine D’Isanto a créé SDI finances il y a 6 ans. Elle est courtière indépendante, courtière en crédits et c’est une femme de réseaux, « je ne peux me passer des réseaux », dit-elle. Ils représentent aujourd’hui 20% de son chiffre d’affaires.

Cette experte en crédits va chercher des recommandations sans arrêt, car « dans mon métier, c’est du one-shot, explique-t-elle, quand mes clients signent pour l’achat de leur résidence principale avec un prêt sur 20 ou 25 ans, je ne les revois que rarement ensuite ».

Sabine D’Isanto a rejoint Bouge ta Boite en 2018

Depuis 2013, Sabine faisait partie d’un réseau mixte: « ça a bien marché pour moi », dit-elle. Elle a quitté en fin Mars 2019, puis a créé une association business. Indépendante. Elle a rejoint Bouge ta Boite en 2018.

C’est la Boosteuse du Cercle de Lyon#1, « j’étais étonnée d’être élue », dit-elle. Ce qu’elle aime dans ce rôle, c’est voir les entrepreneures monter en compétence et voir leurs chiffres d’affaires augmenter. « Je les ai boostées », dit-elle en souriant. Selon Sabine, le groupe est également monté en compétence dans les pitchs et dans les demandes des unes et des autres, qui sont de plus en plus précises et de plus en plus ambitieuses.

Absences prohibées !

Sabine insiste sur l’importance du cadre et de l’assiduité pour les BougeUP: « je suis dure et juste par rapport aux absences, elles sont préjudiciables au groupe ». Les BougeUP, c’est tous les 15 jours, rappelle-t-elle, rien ne la fera annuler ce rendez-vous : « il est gravé dans le marbre de mon agenda et quand je ne serai plus Boosteuse, ce sera pareil ».

Dans les BougeUP, le moment du Brainstorming est important. « Je ne le prépare jamais, je demande aux Bougeuses si elles ont eu une idée et on y va. La dernière fois, une entrepreneure se posait des questions par rapport à sa franchise, on a brainstormé, explique-t-elle, ‘ est-ce qu’il faut que tu continues avec cette franchise ? Etc.’ Dans ces cas-là, le groupe transpire la bienveillance et on a mis en relation la Bougeuse avec un juriste pour qu’il étudie son contrat. C’est ça Bouge ta Boite, j’aime le groupe. » Elle apprécie cette spontanéité et ce professionnalisme, dès que l’une d’entre elles demande un conseil au Cercle ou un regard expert.

Sabine laissera sa place de Boosteuse en septembre. « Mission accomplie », dit-elle, heureuse.

Découvrez son Cercle à Lyon !

www.bougetaboite.com
Sylvaine Salliou
© – Bouge ta Boite – 09/07/2019

shares