Posted in Portraits

Nathalie Rogier, orthophoniste et Bougeuse à Rueil-Malmaison : « La société a besoin de plus d’équilibre entre les valeurs féminines et masculines »

Nathalie Rogier, orthophoniste et Bougeuse à Rueil-Malmaison : « La société a besoin de plus d’équilibre entre les valeurs féminines et masculines » Posted on 3 juillet 2019

Nathalie Rogier est orthophoniste depuis 30 ans et passionnée depuis toujours par l’être humain. Elle est installée à Rueil-Malmaison (92).

En 2011, suite à des problèmes de santé récurrents, liés notamment à des intolérances alimentaires, Nathalie Rogier découvre le monde de la nutrition, puis de la micronutrition. Dès lors, elle souhaite intégrer la micronutrition à l’orthophonie. Elle passe alors un DU de pratiques paramédicales en nutrition et micronutrition à l’université de Dijon. C’est une question de santé, Nathalie Rogier explique que la micronutrition s’intéresse aux micronutriments (vitamines, minéraux, acides aminés…) dont les déficits ou carences perturbent le bon fonctionnement de l’organisme. Des questionnaires et des analyses permettent d’identifier ces derniers. L’accompagnement que Nathalie Rogier propose, permet par exemple de mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires. Elle explique que grâce à son intervention, ces patients peuvent ainsi retrouver un sommeil de qualité ou mieux gérer leur stress. Elle s’intéresse également aux neurosciences. Elle a d’ailleurs suivi une formation sur la neuro-éducation pour mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et être plus efficace dans ses prises en charge.

Mêler la micronutrition et l’orthophonie, Nathalie est l’une des seules à le faire en France.

« Faire le lien entre apprentissage-cerveau-alimentation »

« J’ai depuis toujours eu envie d’aider les autres, dit-elle, la contribution est une de mes principales valeurs ». Elle aime aider les enfants et les adolescents à apprendre à parler, lire, écrire, compter, réfléchir, raisonner : « c’est assez jubilatoire, les voir s’épanouir est un bonheur quotidien. » Le fait d’intégrer la neuro-éducation et la micronutrition lui permet d’avoir une approche encore plus efficace, car elle fait le lien entre apprentissage-cerveau-alimentation.

« Les valeurs transmises par les femmes sont différentes de celles des hommes »

Nathalie Rogier a rejoint le Cercle Bouge ta Boite de Rueil-Malmaison, il y a quelques mois. « Le monde a besoin d’énergie féminine, explique Nathalie Rogier, c’est ce que je retrouve dans le réseau Bouge ta Boite ». Elle estime que « le manque de femmes dans l’entrepreneuriat est préjudiciable à l’ensemble de la société », car « les valeurs transmises par les femmes sont différentes de celles des hommes ». Il faut de la mixité dans les entreprises, dans l’entrepreneuriat en général, insiste-t-elle.
Avec Bouge ta Boite, elle a trouvé un réseau féminin, « ce qui répond à un fort désir de contribuer auprès des femmes ». Au sein du groupe, elle apprend également de nombreux outils pour développer la micronutrition.

Du business géréné entre Bougeuses

Des relations professionnelles ont déjà été établies entre l’orthophoniste, spécialisée dans la micronutrition et plusieurs Bougeuses du Cercle de Rueil Malmaison. Elle a par exemple délégué la création de son site internet à Julie Plazenet de 100%COM une Bougeuse de son Cercle. Elle a aussi sécurisé ses assurances avec Christine Desplats, agent général AXA et Boosteuse du Cercle de Rueil-Malmaison, « je suis à 10 ans de la retraite et je n’avais jamais rien fait », dit-elle.

Nathalie Rogier aime aussi cette bienveillance au sein du Cercle, ce qui lui permet de se ressourcer et de trouver de nombreuses pistes pour développer son entreprise.

www.bougetaboite.com
Sylvaine Salliou
© – Bouge ta Boite – 03/06/2019

shares