Posted in Portraits

Hanane Bencheikh avocate associée chez CMD Avocats et Bougeuse à Paris#3 : « Je fais face aux mêmes défis que toute entrepreneure : je dois savoir manager, pitcher, me positionner et parler d’argent ».

Hanane Bencheikh avocate associée chez CMD Avocats et Bougeuse à Paris#3 : « Je fais face aux mêmes défis que toute entrepreneure : je dois savoir manager, pitcher, me positionner et parler d’argent ». Posted on 18 juin 2019

Hanane Bencheikh est avocate depuis plus de dix ans. Elle prête serment en 2008 et commence sa carrière en droit des sociétés. Après avoir exercé quelques années, son premier cabinet la rappelle. Elle le rejoint en 2010 pour ne plus le quitter.

En 2016, son « boss » lui propose de devenir associée. « C’est un véritable challenge de devenir associée dans une structure où l’on a été collaboratrice. »
Hanane Bencheikh découvre le coaching et comprend vite que son association n’aura de sens que si elle travaille son positionnement : « Je ne voulais pas d’une association seulement sur le papier. Cette association devait être évidente pour les clients, les fournisseurs, l’équipe, mon associé et surtout… la plus dure à convaincre… moi-même ». Pendant deux ans, Hanane monte en puissance dans le management. Elle a conscience qu’il faut donner du sens à l’équipe et faire en sorte que chacun puisse avoir une vision claire de l’avenir. Elle prend également en main la création du site Internet et travaille l’identité et le positionnement du Cabinet. « Nous avons cherché notre ADN et essayé d’identifier ce qui fait notre différence »

En 2018, Hanane Bencheikh devient Associée et gérante du Cabinet (CMD Avocats).

« Aujourd’hui, je fais face aux mêmes défis que toute entrepreneure puisque je dois savoir manager, pitcher, me positionner et parler d’argent ! »

L’avocate souhaite désormais que son cabinet puisse rapidement s’adapter à ce nouveau monde où le métier d’avocat connaît de nombreux bouleversements (la digitalisation, la concurrence des legal tech, les générations Z, etc.). « Longtemps, l’avocat n’a pas eu besoin d’attirer le client et il a parfois négligé la relation client. Il faut remettre le client au centre des choses. »

« On intègre un réseau parce qu’il nous ressemble »

Pour développer la clientèle du cabinet, Hanane Bencheikh cherche à intégrer un réseau. Elle comprend qu’un réseau efficace réunit des personnes qui ont des points communs. « On recommande plus facilement les gens qui nous ressemblent ». Elle se met donc à rechercher un réseau de femmes entrepreneures.
Pour elle, Bouge ta Boite est apparu comme une évidence : c’est un réseau de femmes, entrepreneures qui ont les mêmes problématiques (cheffes d’entreprises, femmes et souvent mères). « Dans Bouge ta Boite, j’aime l’accent qui est mis sur le business et le fait qu’il faut se forcer à parler argent. Une autre caractéristique de BtB est que le Cercle devient notre comité stratégique, les Bougeuses deviennent nos ambassadrices. »

Qu’est-ce que Hanane bouge ?

Hanane est consciente de vivre dans un monde en pleine transformation (le climat, la globalisation, la digitalisation, etc.). « Le métier d’avocat est très conservateur, dit-elle, parfois violent et sexiste. Beaucoup de jeunes quittent la profession, pour les mauvaises raisons. Les premières à partir sont les femmes ». En quelques chiffres : 70% des avocats en début de carrière sont des femmes, elles ne représentent plus que 30% après 10 ans. Les choses commencent à changer selon Hanane, la parole se libère aussi chez les avocats. « Il est impératif d’exercer ce métier différemment. Il faut plus de bienveillance et de parité. Tous ces changements sont déstabilisants mais c’est stimulant de faire bouger les lignes, s’enthousiasme Hanane. Nous vivons un tournant dans l’histoire des femmes, je suis fière d’y participer. »

Découvrez son Cercle Bouge ta Boite Paris#3

www.bougetaboite.com
Laurianne Le Paih
© – Bouge ta Boite – 18/06/2019

shares