Posted in Actualités Business

Episode 4 #FiertéBoosteuses : Grandir ensemble pour plus de business

Episode 4 #FiertéBoosteuses : Grandir ensemble pour plus de business Posted on 19 juin 2019

Lors de la journée #PowerBoosteuses organisée dans les locaux de My Little Paris ce 11 juin, nous avons demandé aux Boosteuses ce qui fait la fierté de leur Cercle. Plus de 40 d’entre elles sont venues de toute la France et se sont confiées.
Certaines évoquent le rayonnement et la visibilité sur le territoire, d’autres, les coups de boost extraordinaires, les liens forts qui les unissent etc…

Aujourd’hui, c’est l’épisode#4 de cette nouvelle série : ces femmes extraordinaires, ces roles models et têtes de réseaux nous parlent de grandir ensemble pour plus de business.

« Le comité stratégique de nos entreprises »

Pour beaucoup de Boosteuses, le Cercle de Bouge ta Boite est le comité stratégique de leur entreprise, c’est avec les Bougeuses que certaines définissent leurs objectifs, font évoluer leur stratégie, partagent des réussites ou des doutes. C’est au sein du Cercle que peut grandir leur entreprise. Carine André, consultante et praticienne Energétique 38 et Boosteuse du Cercle de Grenoble#2 explique que chaque membre de son Cercle est sortie de sa zone de confort : « nous avons toutes gagné en efficacité et toutes décollé. On se sent comme une team dans une même entreprise : business, expertise, compétence. » Elle ajoute que « prendre confiance permet d’aller chercher des clients plus gros ». Autre preuve du gap franchi par les unes et les autres, dans le Cercle de Nantes#1 : la Boosteuse, Caroline Ivanoff Reilhac, consultante en développement explique que plus de la moitié du Cercle est passé du statut de auto-entrepreneur à société. C’est la force du collectif qui fait avancer toutes ces femmes. Pour Audrey Langevin, Boosteuse d’Angers#1 et architecte (Lanaud’Archi) : « On est une équipe unie et motivée, qui a une dynamique forte. Il y a un noyau solide avec des nouvelles qui intègrent le Cercle régulièrement ». Pour Christine Abecassis, Conseillère en Gestion de Patrimoine, Courtière en Prêt Immobilier et Boosteuse du Cercle de Bure-sur-Yvette, les Bougeuses font partie d’une équipe, qui partage les mêmes objectifs : augmenter le chiffre d’affaires de chacune.

Le pitch de plus en plus maîtrisé

Les pitchs des Bougeuses ont aussi beaucoup évolué au fil des BougeUP et grâce aux retours des unes et des autres. Pour Anne Brissaud, Agent Général AXA Prévoyance & Patrimoine et Boosteuse du Cercle de Montpellier#1, voir évoluer de façon si positive les pitchs est effectivement une fierté : « Voir les Bougeuses devenir de plus en plus à l’aise pour parler de leur métier, de leurs besoins, pour chiffrer les coups de boost, c’est très intéressant ». Nathalie Baldachino, ancienne Boosteuse du Cercle de la Roche-sur-Yon, future Boosteuse des Sables d’Olonne et dirigeante COEXFI se dit contente de voir le Cercle se développer, de voir d’autres membres arriver. Cindy Beaulieu, dirigeante associée de l’Agence de communication ARZéine et Boosteuse du Cercle de Rennes#2 parle de l’importance des pitchs : « ils sont différents à chaque fois. Nous intégrons une nouvelle question pour varier et être dans une situation spontanée. » Pour varier les plaisirs, Carine Even, fondatrice d’Un autre RHegard, conseil en Recrutement et Gestion des Ressources Humaines et Boosteuse du Cercle de Rennes #2 fait de même : « c’est un exercice particulier à chaque fois explique-t-elle. Par exemple, il nous arrive de changer les règles, l’autre jour on devait intégrer 2 chiffres dans notre pitch ou pitcher son activité auprès d’un enfant de 3 ans… » Ces différentes méthodes permettent d’améliorer les présentations.

S’il est possible de grandir et d’améliorer le business de chaque Bougeuse, c’est grâce à une assiduité sans faille. L’investissement de chacune est primordial pour le groupe. C’est un point mis en avant par plusiuers Boosteuses, dont Sophie Bechetoille, coach et Boosteuse de Boulogne ou Aurélie Kalt, Fondatrice Andorfine Kitchen et Boosteuse de Bordeaux#1, « les missions sont partagées », dit-elle. Pour Daphné Dauphin, Agent général d’assurances AXA Prévoyance & Patrimoine et Boosteuse des Cercles #1 et #3 de Paris : « Les BougeUP deviennent un besoin, il faut que ça soit vital pour toutes les Bougeuses».

www.bougetaboite.com
Sylvaine Salliou
© – Bouge ta Boite – 19/06/2019

shares