Posted in Portraits

Émilie Détrée, fondatrice de « Pour l’Occasion » et Boosteuse d’Amiens : « Il est parfois difficile d’allier travail et passion mais il faut y croire jusqu’au bout ! »

Émilie Détrée, fondatrice de « Pour l’Occasion » et Boosteuse d’Amiens : « Il est parfois difficile d’allier travail et passion mais il faut y croire jusqu’au bout ! » Posted on 5 juillet 2019

« J’ai un parcours atypique ». Voici comment se présente avec humour Émilie Détrée, Boosteuse du Cercle d’Amiens. Lors de ses études littéraires, option Arts plastiques, elle veut devenir architecte d’intérieur, on lui dit que le secteur est bouché. Elle suit donc la volonté de ses parents et se dirige vers un parcours hypokhâgne qu’elle abandonne au bout d’un an : « Je n’ai pas tenu le choc moralement ». S’en suit ensuite une Faculté en médiation culturelle et communication, qui se rapproche plus de sa passion pour le domaine artistique. Mais, le secteur est également bouché.

En 2005, elle rejoint le milieu de la banque, comme son père, et se fait embaucher au CIC où elle travaille pendant 10 ans. Quand elle revient de son retour de congé maternité, elle perd son poste. Elle décide alors de poursuivre sa carrière en tant que Courtier Immobilier, domaine qu’elle connaît déjà par son expérience de la banque. Elle y travaille depuis octobre 2015.

« Ma passion d’entreprendre est née alors que je préparais mon mariage ! »

Mais alors qu’elle prépare son mariage, Émilie Détrée voit naître une véritable passion, celle de la décoration vintage. Pendant une année entière, elle chine et cherche de la vaisselle atypique, vintage, qui lui servirait pour son mariage. Elle se rend compte qu’il n’existe pas de concept de location de vaisselle à moins d’1H de chez elle. Pourquoi ça ne marcherait pas alors qu’elle surfe exactement sur la tendance du moment ?

Elle fonde alors « Pour l’Occasion » qui propose de la décoration vintage pour les mariages ou pour tout événement heureux. « Je m’éclate enfin dans ce que je fais ! »

Aujourd’hui, elle n’en vit pas encore et ne peut pas abandonner son autre activité, mais espère pouvoir le faire prochainement. C’est aussi pour cette raison qu’elle a rejoint l’aventure Bouge ta Boite : « Mon activité fait partie d’un petit réseau, il faut donc vraiment se faire connaître et je fourmille sans cesse d’idées ! »

« Bouge ta Boite, c’est un sms de confirmation à une réunion à laquelle je ne m’étais pas inscrite (ou du moins je n’en m’en souvenais pas !) »

Émilie connaît bien le fonctionnement des réseaux business, puisqu’elle a animé pendant quelques temps des réunions d’un autre réseau professionnel.
Bouge ta Boite, ce sont des valeurs partagées, une cible privilégiée (des femmes), et une force d’entraide exceptionnelle, dit-elle : « C’est tellement précieux d’avoir des entrepreneures comme moi, qui me poussent continuellement à développer autre chose. Plusieurs têtes pensantes ensemble, ça aide ! ».

Ce sont aussi des outils précieux via Workplace, la Page Web Pro et un accompagnement important de l’Équipe, qu’elle n’a jamais trouvés ailleurs.

Aujourd’hui, c’est sauter véritablement le pas de l’entrepreneuriat qui la freine encore. Mais Émilie sait que créer un réseau professionnel lui permettra de se faire connaître encore plus et de pouvoir enfin vivre de sa passion.

« Je suis une Bougeuse puisque j’ai bien conscience que nous sommes plus forts ensemble que toutes seules ! »

Émilie aime travailler en équipe, ensemble, et cherche ainsi à lutter contre la solitude de l’entrepreneure : « C’est un dynamisme collectif naturel ! Pour faire avancer les autres en avançant aussi soi ! » Elle souhaite « continuer de se battre chaque jour pour ce que j’aime faire et trouver les « partenaires » pour le faire ! »

www.bougetaboite.com
Laurianne Le Paih
© – Bouge ta Boite – 05/07/2019

shares